Documents Fermer
   

U-2

À côté d'un autre avion-espion plus ancien, le RB-29, l'U-2 est le principal outil de renseignement américain mis au point par la CIA.

Fabriqué par Lockheed, doté d'un fuselage allongé, d'une voilure démesurée et d'un seul moteur, dépourvu d'armement mais équipé de caméras perfectionnées et de détecteurs de signaux électroniques, l'U-2 peut voler à une altitude de 21,5 km et à une vitesse maximale de 850 km/h.

Le premier vol d'un U-2 intervient dès août 1955.

L'avion devient opérationnel en juillet 1956 : 17 survols de l'URSS ont lieu jusqu'en mai 1960, date à laquelle un appareil est abattu et son pilote, Gary Francis Powers, fait prisonnier par les Soviétiques. Cet incident fait capoter la conférence quadripartite au sommet consacrée à Berlin et organisée à Paris. Condamné à dix ans de prison, Powers est échangé deux ans plus tard contre un espion soviétique capturé aux États-Unis. Réembauché par la CIA puis par Lockheed, il se tue en 1977 dans un accident d'hélicoptère.

Les vols d'U-2 sur Cuba sont suspendus à partir du 10 septembre 1962, à la suite d'incidents survenus en Extrême-Orient avec d'autres avions-espions.

Le mauvais temps empêche aussi une reprise du survol de l'ouest de Cuba jusqu'au 14 octobre.

En outre, McNamara insiste pour que l'U-2 soit désormais piloté par un officier de l'US Air Force et non plus par un agent civil de la CIA, pour éviter l'embarras provoqué par l'arrestation de Gary Powers.

Fiche descriptive d'un U-2

U-2

Fiche complète par 750 x 1026 px (95 kO)

 

Documents Fermer

Homepage