Guantanamo Retour au récit
  Fermer

Située à l'extrémité sud-est de l'île et cédée par Cuba aux États-Unis en 1903 en remerciement de l'aide apportée dans la guerre contre l'Espagne, cette base de 117 km² (dont seulement 49 km² de terre ferme) est devenue par un traité de 1934 une concession territoriale américaine - un statut modifiable uniquement par accord des deux parties.

Utilisée pendant la Seconde Guerre mondiale dans la lutte contre les sous-marins allemands, Guantanamo est la principale base logistique et d'entraînement des Caraïbes, constituant un maillon essentiel de la vaste chaîne de défense anti-sous-marine des États-Unis. Réclamant la restitution de cette enclave, le régime castriste refuse depuis 1960 le loyer annuel symbolique de 5 000 dollars versé par les États-Unis.

Pendant la crise des fusées, les 2 811 membres des familles du personnel militaire sont évacués en quelques heures, pendant que la garnison est, elle, renforcée. Guantanamo possède sa propre usine de dessalement d'eau et son ravitaillement est assuré par des navettes en provenance de Floride. Outre les militaires américains, Guantanamo accueille aussi, plus tard, des boat-people haïtiens et cubains, ainsi que des prisonniers d'Afghanistan.

Guantanamo Fermer

Homepage