Suite du récit
.. ..
..

La Grande-Bretagne réservée
 
 

..

..
Le discours de Kennedy suscite un malaise à Londres.

Au lendemain de l'intervention télévisée de Kennedy, la presse britannique se montre dans l'ensemble assez sceptique sur l'implantation à Cuba de bases soviétiques offensives, rappelant de précédentes erreurs commises par les services de renseignement américains et évoquant des préoccupations électoralistes.


Daily Mail du 23 octobre 1962
homepage..

..